Qu’est-ce que le ransomware, programme malveillant numéro un en France ?

articles
Selon la plateforme cybermalveillance.gouv.fr, le ransomware (ou rançongiciel en français) est le programme malveillant le plus fréquent dans l’Hexagone au cours de l’année 2017. Un type d’attaque qui touche aussi bien les professionnels que les particuliers. Pour les plus novices sur le sujet, on vous explique tout.

 

Le ransomware est donc un logiciel malveillant qui s’attrape par le téléchargement de fichiers corrompus ou par l’ouverture de mails frauduleux. Découvert au milieu des années 2000 en Russie, le virus s’est peu à peu propagé sur l’ensemble du globe. Le virus a évolué avec le temps et touche désormais tablettes et smartphones. Il existe deux formes majeures pour ce type d’attaques. La première variante du virus est la forme Locker, qui bloque en partie l’utilisation de votre ordinateur (programmes, souris ou clavier par exemple). La seconde est la forme Crypto, elle, ne bloque pas votre machine, mais crypte vos fichiers, empêchant tout accès.

Ransomware pour rançon

Une fois déclenché, le virus affiche une fenêtre au milieu de votre ordinateur pour réclamer une rançon (souvent de l’ordre d’une centaine d’euros).Les hackers intègrent parfois un compte à rebours pour exiger le paiement. Une fois payée, vos documents sont censés être restitués en totalité. Mais il n’existe aucune garantie que vous récupériez vos documents même si vous payez la rançon exigée. Concernant les entreprises, le danger est plus grand. En effet les fichiers cryptés relèvent d’une grande sensibilité en raison de leur valeur vis-à-vis de la concurrence. En outre, les fichiers corrompus lors d’une attaque informatique font perdre du temps à une entreprise (et donc de l’argent). Parfois, le virus se fera passer pour une agence gouvernementale (police nationale, agence HADOPI…) vous accusant d’avoir effectué une manœuvre illégale.

Des conseils classiques à appliquer

Il existe des logiciels gratuits qui peuvent vous permettre de vous débarrasser des attaques dont vous êtes la victime. Renseignez-vous bien sur l’attaque que vous subissez avant de prendre une décision.

Pour se protéger, toujours les mêmes conseils à garder à l’esprit : gardez votre pare-feu activé et évitez tout site dont la fiabilité n’est pas assuré. N’oubliez pas d’installer un bon antivirus et de mettre à jour votre système d’exploitation.

 

Si vous avez besoins de renseignement sur le sujet ou si vous êtes victime d’une attaque, n’hésitez pas à nous contacter !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux afin d’être tenu au courant des dangers informatiques :

    

 

Post a comment